Hôtels à Genève

Où dormir à Genève ? Notre sélection d'hôtels

Les hôtels à Genève en Suisse

Les hôtels à Genève

Aïe ! On aborde là un sujet sensible car si les propositions d'hébergement ne manquent pas à Genève, elles sont très chères. Bien sûr, nous sommes au royaume de l'hôtellerie d'exception qui se regroupe principalement sur les rives du Léman entre les quais des Bergues, du Mont-Blanc et du président Wilson mais elle est très exclusive !

Bonne nouvelle toutefois : la Genève des Affaires nous laisse un peu de répit le week-end et, dans certains hôtels, les tarifs baissent drastiquement les nuits de vendredi à dimanche. Elles combinent parfois le petit-déjeuner ou d'autres forfaits incitatifs. Comme toujours, les tarifs baissent lorsqu'on s'éloigne du centre.

Méfiez-vous des manifestations majeures à commencer par le Salon international de l'automobile (mars) qui voient tous les tarifs hôteliers prendre l'ascenseur.

Bon plan : une carte donnant accès à tous les transports publics de Genève jusqu'à l'aéroport vous sera remise à votre arrivée. Sa validité correspond au nombre de nuitées dans l'hôtel.

Hôtels à Genève | Le plus historique

Hôtel Les Armures à Genève

L'hôtel Les Armures est le seul établissement de luxe niché au coeur de la vieille ville, à une dizaine de minutes de marche des rives du lac et des rues commerçantes. Entre l'Hôtel de Ville, la Promenade de la Treille, la maison natale de Jean-Jacques Rousseau et nombre d'édifices, restaurants et musées incontournables, il fait face aux voûtes de l'Ancien Arsenal. Certes, on ne voit pas le jet d'eau de sa fenêtre mais les célébrités ne s'y trompent pas et c'est ici que sont descendus John F. Kennedy, Jimmy Carter ou Bill Clinton. Sa trentaine de chambres se niche à l'abri d'un édifice du XVIIe siècle qui fut le premier café de la ville.

Hôtels à Genève | Le plus légendaire

Hôtel Beau Rivage à Genève

Mythique et très exclusif, l'Hôtel Beau Rivage accueille depuis 1865 les plus grands de ce monde. À commencer par Élisabeth de Wittelsbach, une certaine « Sissi », qui marqua à jamais la destinée de l'établissement lorsque, le 10 septembre 1898, poignardée sur le quai de Mont-Blanc, elle s'éteignit à l'ombre de sa discrète façade. Fier de son héritage historique, l'hôtel allie traditions et modernité. Les pieds sur les « golden » quais que se partagent les hôtels les plus luxueux de la ville, il embrasse une vue d'exception sur le jet d'eau et le Léman coiffés par les Alpes. Ceux qui oseront se le permettre ne manqueront pas la cuisine française d'exception servie au Chat Botté, étoilée au Michelin et notée 18/20 au Gault Millaut. Bien sûr, le séjour de princesse à un prix. Mais sinon, ce ne serait pas un séjour de princesse, non ?

Hôtels à Genève | Le plus insolite

Hôtel Cornavin à Genève

On ne fait pas plus centré que l'Hôtel Cornavin qui se situe juste à côté de la gare. Sa chambre 122 est célèbre pour avoir hébergé le professeur Tournesol (Tintin « L'Affaire Tournesol ») et les connaisseurs seront surpris de découvrir avec quelle exactitude Hergé, qui y séjourna, s'appliqua à retranscrire chaque détail. Dans le hall, une intimidante pendule figure, du haut de ses 30 mètres, dans le Livre des records.

Hôtels à Genève | Le plus art-design

La Cour des Augustins à Genève

Légèrement en retrait de l'animation touristique des rives du lac et de la cité (comptez un quart-d'heure de marche jusqu'à la cathédrale Saint-Pierre), le boutique hôtel « La Cour Des Augustins » s'épanouit au coeur du « quartier latin genevois », à l'ombre de deux bâtisses de 1850 reliées par une cour intérieure. Chacune des 16 chambres et 24 suites – équipées de cuisine – est unique, élaborée par le designer suisse Philippe Cramer. Disséminée dans tout l'hôtel, jusque dans certaines chambres, une remarquable exposition permanente d'art africain compte un millier d'oeuvres.

Hôtels à Genève | Le plus suisse

Hôtel Edelweiss à Genève

Au coeur du quartier toujours animé des Pâquis, à 200 mètres du lac, l'hôtel Edelweiss cache un petit bout de montagne à l'ombre de sa façade plutôt anodine. Une fois la porte d'entrée franchie, on pénètre dans un chalet suisse à l'ambiance cocooning boisée et intime au coin du feu qui crépite. Les 42 chambres à la décoration alpine chaleureuse allient rusticité montagnarde et élégance moderne. Le personnel porte le costume traditionnel tandis qu'au restaurant, on déguste des spécialités... suisses (!) notamment de raclettes et de fondues, au son d'un orchestre folklorique. Les Américains et les Asiatiques adorent !