Suisse romande > Canton de Genève

Le canton et la ville de Genève en Suisse romande.

Ville-canton, Genève compte 500'000 habitants dont presque 200'000 uniquement dans sa capitale éponyme, deuxième ville la plus peuplée du pays. Ville internationale de la paix et ses dizaines d'organismes internationaux. Ville de culture et ses musées prestigieux dont certains comptent parmi les plus pointus dans leur domaine. Ville historique, berceau de la Réforme, surnommée la « Rome protestante ». Ville de traditions et de saveurs autour de quelques spécialités genevoises goûteuses servies à l'ombre de charmants restaurants historiques. Ville effervescente enfin, lorsque la Genève des Affaires s'endort et que l'animation s'empare de ses bars branchés, alternatifs ou « arty ». Genève, c'est tout ça à la fois.

Ajoutez votre site sur Suisse-Romande.com

Offrez de la visibilité à votre activité, ajoutez dès maintenant votre site sur Suisse-Romande.com ! Ajouter

A voir, à faire | Genève côté lac

Le petit train de Genève
L'horloge fleurie de Genève
Le jet d'eau de Genève

Tout touriste qui se respecte commence forcément sa journée à Genève par une traditionnelle photo du jet d'eau ! On y court donc, en empruntant, de la gare, le Pont du Mont-Blanc qui longe l'île Rousseau.

Au Jardin Anglais, arrêt obligatoire devant l'Horloge fleurie géante et son aiguille des secondes, la plus longue du monde. Les centaines de fleurs nécessaires à sa confection changent chaque saison.

En longeant le quai Gustave Ador, on s'approche au plus près de la base du jet d'eau en traversant le joli port aménagé de quelques buvettes les pieds dans l'eau, jusqu'à la promenade aménagée sur les flots. Attention, ça mouille !

A voir, à faire | Genève côté vieille ville

Le coeur historique de Genève bat en hauteur, au creux de sa vieille ville, la « Cité ». La Place du Bourg-de-Four concentre l'animation sur ses terrasses toujours bondées... et l'attention sur ses bâtiments historiques. Les plus anciens, datant du XVIe siècle, furent parfois rehaussés à la Réforme pour pouvoir accueillir les nombreux réfugiés huguenots.

Cathédrale Saint-Pierre à Genève
Place du Bourg-de-Four à Genève
Mur des Réformateurs à Genève

De son origine catholique, la Cathédrale Saint-Pierre n'a conservé que son nom... et quelques riches ornements. Les Réformés l'épargnèrent et la consacrèrent premier temple réformé de l'histoire. Il accueillit les prêches de Calvin jusqu'à sa mort et abrite aujourd'hui le Musée de la Réforme et un site archéologique mis à jour dans ses soubassements.

La principale artère de la Cité, la Grand-Rue, longe nombre d'édifices incontournables ; la maison natale de Jean-Jacques Rousseau et son musée (Grand-Rue 40), l'Ancien Arsenal qui fait face à l'Hôtel de Ville et à la Maison Tavel, la plus ancienne habitation de la Cité (Musée du Vieux-Genève). Quant à l'Hôtel-Restaurant « Les Armures », il prend place à l'ombre du plus ancien café genevois.

En approchant des fortifications sud, la terrasse du Restaurant de l'Hôtel de Ville « Chez l'Père Glôzu » invite à goûter ses spécialités typiquement genevoises. La Grand-Rue s'arrête devant la Promenade de la Treille qui surplombe les remparts et la nouvelle-Genève, le Parc des Bastions et la Place Neuve.

La promenade panoramique de la Treille est parcourue par un banc en bois long de près de 130 mètres, un record mondial ! A son extrémité, le « marronnier de la Treille » annonce très officiellement le début du printemps lorsque éclot sa première feuille. La tradition est consignée par la République depuis 1818.

Genève | Les parcs

Genève renferme de nombreux espaces verts. Au pied des fortifications de la vieille ville, le Parc des Bastions, premier jardin botanique de la ville, enceint le Mur des Réformateurs et ses sculptures monumentales des pères de la Réforme. A l'entrée du parc, le chic et romantique Restaurant des Bastions s'épanouit à l'ombre d'un kiosque à musique du début du XXe siècle.

Genève | Les organismes internationaux

Des dizaines d'organisations internationales et non-gouvernementales ont choisi d'implanter leur siège à Genève, « Ville de la Paix », dans le sillage de la Société des Nations. Certains organismes se visitent (Le Palais des Nations) alors que d'autres renferment des musées destinés au grand public, comme la remarquable présentation de la Croix-Rouge (CICR).

Genève | Les quartiers des Pâquis, des Grottes, de la Jonction, Plainpalais

A la lisière des principaux sites touristiques, il existe encore quelques quartiers populaires qui accueillent une population métissée... même si tout le centre s'embourgeoise. A la nuit tombée, lorsque la Genève des affaires s'endort, l'animation s'empare du quartier des Pâquis qui compte autant de bars branchés ou de restaurants historiques que de « bars à filles ». C'est le « red light district » genevois, comme le surnomment les touristes américains ! L'ancien quartier des abattoirs de la Jonction et Plainpalais conservent une sympathique ambiance de quartier, bobo et branchée, accueillant l'uni du Mail et le siège central de la RTS, Radio Télévision Suisse. Derrière la gare, Les Grottes se distinguent par leur architecture atypique à l'image de l'étonnante « Maison des Schtroumpfs ».

Genève, voir aussi : Carouge - Chêne-Bougeries - Grand-Saconnex - Hermance - Lancy - Meyrin - Onex - Thônex - Vernier - Versoix